Dr. Gaston Dumais, M.D. Dermatologiste - a.b.l.s., l.m.c.c., c.r.s.c., c.s.p.q., f.r.c.p. (c) - Diplomé de l'American Board of Laser Surgery (1986)
  • TRAITEMENTS LASER

Détatouages par le laser PICOWAY®

Comment est-il possible d'éliminer les tatouages ?

Si vos tatouages ne s'harmonisent plus avec votre mode de vie actuel, nous disposons aujourd’hui d’un moyen efficace pour les éliminer.

LE PICOWAY® est un nouveau laser de Syneron-Candela: un système laser picoseconde destiné au traitement de suppression des tatouages (détatouages). Le mode d'action du PicoWay est basé sur la transmission d'énergie aux tissus sous forme d'impulsions picosecondes ultra-courtes. Ces ondes d'énergie créent un impact photo-mécanique qui fragmente l'encre des tatouages et le pigment des lésions pigmentées en très petites particules qui sont plus facilement éliminées par les cellules dites phagocytes du corps. Ceci nous permet de diminuer le nombre de séances de traitement requis comparativement aux lasers tradition-nels employés à ce jour.

Le système PicoWay se compose d'une tête laser alexandrite avec un laser Nd:YAG Picoseconde. Les longueurs d'ondes 532nm et 1064nm ont été soigneusement sélectionnées et la durée des impulsions du laser étant étroitement contrôlée, le traitement des tatouages peut être effectué avec des densités énergétiques minimales, réduisant la possibilité d’effets secondaires sur les structures cutanées adjacentes normales.

Pourquoi les tatouages sont-ils si diffciles à éliminer ?

Profondeur : L'encre est injecté dans le derme, où il est plus difficile de l'enlever.

Grosseur de l'encre : Plus les particules d'encre sont grosses, plus il est difficile de supprimer les tatouages. Les lasers traditionnels pour enlever les tatouages peuvent être utilisés pour fragmenter les particules d'encre de façon à ce que ça soit plus facile pour que votre corps les enlève, mais certaines particules d'encre sont trop grosses et ne peuvent être éliminées par les lasers non picosecondes, même après de multiples séances de traitement.

Couleur des tatouages : Les couleurs bleues fonçées, noires et rouges sont faciles à traiter mais les autres couleurs tel que les oranges, les pourpres et les jaunes sont plus difficiles à enlever.

Couleur de la peau (tone) : Avec la plupart des lasers, les peaux fonçées sont plus difficiles à traiter car il y a trop d'énergie absorbée par la peau plutôt que par les particules d'encre ciblées. Non seulement ceci diminue la qualité des résultats mais augmente ausi les risques de dommage cutané.

Comment ce laser fonctionne-t-il ?

Le faisceau lumineux de courte durée émis par le PicoWay® est absorbé par l'encre du tatouage localisée dans le derme. L'énergie produite par ce laser fragmente l'encre en petites particules de pigment qui seront éliminées par le système immunologique corporel. Les tatouages foncés se caractérisent par une plus grande quantité d'encre enfouie dans le derme; un plus grand nombre de séances seront donc nécessaires pour fragmenter l'encre en particules assez petites pour que le corps s'en débarrasse. Il est à noter que le tatouage pâlit graduellement d'une séance à l'autre.

Le traitement est-il douloureux ?

A chaque exposition du faisceau lumineux, on ressent une douleur minime, une sensation de pincement, comparable à la sensation perçue lorsqu'un élastique frappe la peau après distention. Chaque pulsation traite une zone de la grandeur d'une efface de crayon. Si le tatouage est étendu, vous pouvez choisir d’appliquer une anesthésie locale topique (une crème anesthésiante (EMLA ou MAXILENE) qui devra être appliquée par vous une heure avant la séance de traitement sous un pansement occlusif au Saran Wrap ou choisir une infiltration locale de Xylocaïne qui sera administrée par nous au moment de la séance de traitement, bien que cette dernière ne soit pas généralement nécessaire.

À quels résultats doit-on s'attendre ?

Un tatouage amateur contient moins d'encre qu'un tatouage professionnel et il est habituel-lement fait d’encre ordinaire noire ou bleue; si c'est le cas il sera plus facile à enlever.

Est-ce qu'il y a des effets secondaires ?

La mélanine, pigment naturel de la peau, absorbe aussi l'énergie du laser. Dès lors chez les gens à la peau très fonçée, la zone traitée par le laser peut temporairement devenir plus pâle que la peau adjacente pour une période de plusieurs mois (hypopigmentation). Après quoi la mélanine produite par les cellules intactes va repigmenter la zone traitée et restaurer la coloration originale de la peau. Une fois que le tatouage aura disparu il ne reviendra plus. Si la zone traitée n'est pas protégée du soleil ou s’il s’agit de patients dont le teint foncé bronze facilement, un certain brunissement temporaire peut se produire (une augmentation de la pigmentation).

Y-a-t-il un danger ?

Parce que le type de rayon lumineux choisi pour votre traitement selon votre type de peau est surtout absorbé par l'encre du tatouage et très peu par les structures normales de la peau, conséquemment les cellules dermiques et épidermiques ne sont pas détruites lors du traite-ment et demeurent viables. Le risque de cicatrisation permanente est estimé à moins de 2% suivant les études publiées, et se manifeste par une perte partielle de la pigmentation ou un changement de la texture de la peau.

Que se passe-t-il après le traitement ?

Suite à l'exposition au laser la zone traitée blanchit et gonfle légèrement. Ce blanchissement disparaît habituellement en dedans de 20 minutes. Un piqueté hémorragique (petits points rouges) peut aussi apparaître, de même que des cloches (vésicules) durant les jours suivants, avec la formation d'une gale ou d'une fine croûte, souvent de la même couleur que le tatouage, car l'encre localisée superficiellement s’élimine par cette voie. La peau redevient généralement normale en dedans de 7 à 10 jours.

À combien de séances de traitement faut-il s'attendre ?

Le nombre de séances dépend non seulement de la grandeur du tatouage, mais aussi de son âge, sa localisation, de sa profondeur, de sa couleur et de la sorte d'encre utilisée. Cependant on doit prendre en considération que le nombre exact de séances de traitement pour enlever un tatouage est impossible à prédire. Mais avec le laser PicoWay non seulement un plus petit nombre de séances de traitement sont généralement nécessaires, aussi peu que de 5 à 6 séances comparativement de 15 à 20 avec les lasers conventionnels, mais le laser PicoWay est aussi plus efficace pour éliminer certaines couleurs tel que les pourpres, les bleus pâles et les verts. Les séances de traitement devront être espacées de huit semaines (8) pour permettre au système immunologique corporel d'enlever le maximum de particules d'encre entre chaque séance. Entre les séances, on constate un pâlissement graduel du tatouage, à mesure que l’encre est éliminée par le système.

Le tatouage disparaît-il complètement ?

La réponse est affirmative dans la majorité des cas. On constate plus de 95% de disparition ou de blanchissement du tatouage. Toutefois, il est primordial de savoir qu'il y a plus de 100 types d'encre utilisés aujourd'hui. Etant donné qu'on ignore la sorte d’encre et la quantité utilisées de même que la profondeur du tatouage, il nous est impossible de prédire le degré d'élimination d'un tatouage spécifique.

Quel est le coût approximatif du traitement ?

Pour enlever un tatouage, le coût total dépend du nombre de séances de traitement. Ce nombre de séances dépend de l’étendue du tatouage, de sa localisation, de sa profondeur, de sa couleur et du type d'encre utilisé. Ce coût devra être discuté lors de la consultation initiale.